fbpx

Comment financer son bilan de compétences ?

·

·

Aujourd’hui, il existe de multiples manières de financer votre bilan de compétences en fonction de votre réalité et de vos besoins :

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) ;
  • L’auto-financement ;
  • L’aide individuelle à la formation Pôle Emploi ;
  • Le plan de formation entreprise.

Vous pouvez prétendre à l’une ou plusieurs de ces sources de financement selon votre situation :

 

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons détaillé ci-dessous les modalités et les démarches à suivre pour bénéficier de ces financements. Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec votre interlocuteur Impala qui vous répondra avec plaisir !

⚠️ Important : vous devez impérativement effectuer toutes les demandes de prises en charge avant votre inscription.

 

Vous souhaitez savoir quel dispositif est le plus adapté à votre situation ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers.

 

Compte Personnel de Formation (CPF) : la voie royale de financement de son bilan de compétences

En quoi cela consiste ?

Il est possible pour tout salarié du secteur privé, agent de la fonction publique d’Etat ou territoriale, ou demandeur d’emploi de mobiliser son CPF pour financer un bilan de compétences.

Si vous êtes salarié du secteur privé ou demandeur d’emploi, et que vous souhaitez mobiliser votre CPF privé :

  • si le bilan de compétences est réalisé en tout ou partie pendant le temps de travail, vous devez demander l’accord préalable de votre employeur (l’employeur dispose de 30 jours pour vous répondre après réception de votre demande) ;
  • si le bilan de compétences est réalisé en totalité hors du temps de travail, il n’est pas nécessaire de demander l’accord de votre employeur ni de l’informer de cette démarche.

Si vous êtes actuellement ou avez été agent de la fonction publique :

  • si vous souhaitez mobiliser votre CPF public, vous devez demander l’accord de votre employeur pour mobiliser vos heures, à l’aide du devis que nous vous avons fourni ;
  • si vous ne travaillez plus dans la fonction publique (si vous êtes en disponibilité ou avez démissionné), et que vous souhaitez mobiliser votre CPF public et votre CPF privé, vous pouvez demander une conversion de votre crédit d’heures (CPF public) en crédit d’argent

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour mobiliser votre CPF privé :

  1. Accédez à Mon Compte Formation ;
  2. Consultez vos droits ;
  3. Sélectionnez l’offre “Bilan de compétences Impala” ;
  4. Votre solde CPF sera automatiquement mobilisé pour financer le bilan ;
  5. Le bilan peut commencer !

Pour convertir votre crédit d’heures de CPF public en crédit d’argent :

  1. Accédez à Mon Compte Formation ;
  2. Consultez vos droits et évaluez votre besoin en financement supplémentaire ;
  3. Effectuez votre demande de conversion directement sur la plateforme ;
  4. Une fois vos heures de CPF public converties, vous pouvez mobiliser votre CPF privé (voir ci-dessus).

Autofinancement

En quoi cela consiste ?

C’est le moyen le plus simple, si vous en avez la possibilité, de financer votre bilan de compétences. Il peut également venir en complément de votre CPF ou de l’Aide Individuelle à la Formation si ces derniers ne permettent pas une prise en charge intégrale du coût du bilan.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

  1. Signez le devis que vous avez reçu par email ;
  2. Réglez le montant dû pour confirmer votre inscription.

Aide individuelle à la formation (AIF-Pôle Emploi)

En quoi cela consiste ?

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez faire une demande d’AIF auprès de Pôle Emploi dans chacun de ces cas de figure :

  • vous n’avez pas de droits CPF ;
  • votre CPF ne permet pas de financer en intégralité votre bilan de compétences ;
  • votre bilan de compétences n’est pas éligible au CPF.

Il vous faudra échanger avec un conseiller Pôle Emploi, qui doit en effet valider votre projet de bilan de compétences. Ce bilan doit être cohérent avec votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE).

Vous pourrez par ailleurs percevoir une rémunération durant la formation, en fonction de votre situation – là aussi, n’hésitez pas à en discuter avec votre conseiller. Il faudra actualiser votre situation chaque mois pour rester inscrit comme demandeur d’emploi.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

  1. Vous nous indiquez votre souhait de demander l’AIF ;
  2. Vous recevez le devis directement sur votre espace personnel pole-emploi.fr (rubrique « Mon parcours de formation » puis « Mes demandes de financements ») ou sur l’application mobile Ma formation (rubrique « devis ») ;
  3. Dès que vous validez le devis, celui-ci est transmis automatiquement à Pôle emploi pour traitement ;
  4. Après étude de votre devis par Pôle emploi pour vérifier la cohérence avec votre projet de formation, Pôle emploi accepte ou refuse votre devis. Vous êtes informé directement depuis votre espace personnel sur pole-emploi.fr ou l’application Ma Formation.

A savoir : si votre solde CPF est insuffisant, vous pouvez faire une demande à Pôle emploi directement en ligne depuis le service moncompteformation.gouv.fr, qui vous répondra après étude sous 10 jours.

 

Plan de développement des compétences ou congé de reclassement de l’employeur : un autre moyen de financer son bilan de compétences

En quoi cela consiste ?

Si votre employeur vous propose de réaliser un bilan de compétences dans le cadre d’un plan de développement des compétences :

  • l’employeur prend en charge intégralement le coût du bilan ;
  • l’employeur doit vous demander votre accord (vous disposez de 10 jours pour répondre après réception de la demande) ;
  • votre refus n’est ni une faute, ni un motif de licenciement.

Si votre employeur (de >1000 salariés) envisage de vous licencier pour motif économique, il doit vous proposer un congé de reclassement (sauf s’il est en redressement ou liquidation judiciaire) :

  • vous disposez d’un délai de 8 jours calendaires à compter de la notification de la lettre de licenciement, pour répondre ;
  • il vous est alors possible de réaliser un bilan de compétences au début de ce congé de reclassement ;
  • l’employeur prend en charge intégralement le coût du bilan.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Dans le cadre d’un plan de développement des compétences :

  1. Transmettez à votre employeur votre accord de principe et le devis du bilan de compétences que vous avez reçu par email ;
  2. Signez la convention tripartite que vous transmettra votre employeur.

Dans le cadre d’un congé de reclassement :

  1. Transmettez à votre employeur le devis du bilan de compétences que vous avez reçu par email ;
  2. Signez la convention tripartite que vous transmettra votre employeur.

 

Prenez rendez-vous avec nos conseillers pour échanger sur les dispositifs adaptés à votre situation.


Vous pensez à une reconversion ?